La croix de l'Ordre du Temple
Histoire de l'Ordre du Temple de Jérusalem
La croix de l'Ordre du Temple

  Le prologue

Comme nous allons le découvrir en détail, l'Ordre était religieux et militaire, issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers.

Il fut créé le 22 janvier 1129 à partir d'une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon et œuvra pendant les XIIe et XIIIe siècles, à l'accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et participa activement aux batailles qui eurent lieu lors des croisades et de la reconquête.

Afin de mener à bien ses missions et d'en assurer le financement, il constitua à travers l'Europe chrétienne d'occident et à partir de dons fonciers, un réseau de monastères appelés commanderies. Cette activité soutenue fit de l'Ordre un interlocuteur privilégié des puissances de l'époque, le menant même à effectuer des transactions sans but lucratif, avec certains rois et à assurer la garde de trésors royaux.

Après la perte définitive de la Terre Sainte en 1291, il fut victime de la lutte entre la papauté et le roi de France, Philippe le Bel.

Dissout par le pape Clément V, le 13 mars 1312, à la suite d'un procès en hérésie, la fin tragique de l'ordre mena à nombre de spéculations et de légendes sur son compte.

A la suite de ce prologue, notre récit vous propose 7 chapitres successifs que vous pourrez télécharger indépendamment: La naissance, l'organisation et les missions, le patrimoine, les templiers, moines et soldats, la guerre  et la chute de l'Ordre. Avant de débuter, il nous paraît nécessaire, de fixer les idées, en termes de concordances, entre les rois de France, les rois de Jérusalem, les papes et les croisades.

Tableau au format pdf : Rois de France, Rois de Jérusalem, Papes et croisades du début à la fin de l'Ordre du Temple

télécharger

 

 

La naissance de l'Ordre du Templeest constituée des différents sujets qui ont permis la création de l'entité, le contexte politico-militaireles prémices de l'Ordre, la fondation, la recherche de soutien, le concyle de Troyes, l'éloge de la nouvelle milice et la reconnaissance pontificale.  

télécharger

L'organisation et les missions de l'Ordre, contient les sous chapitres suivants : les règles et statuts, la réception, la hiérarchie, les Maîtres de l'Ordre, la protection des pèlerins et la garde des reliques, les sceaux, les tenues de chapitre et le transport maritime. 

télécharger

Le patrimoine des Templiers se répartit entre l'Orient et l'Occident. Jérusalem, Paris, les fortresses orientales, ibériques et d'europe de l'est et les commanderies.
Cette étude nous mènera en conclusion de ce chapitre aux Templiers et l'argent.

télécharger

Les Templiers, à la fois des moines et des soldats. Cette situation explique la particularité de ces hommes, qui ne dépendaient que du pape pour la partie spirituelle et religieuse et que d'eux mêmes, pour l'aspect militaire. 

télécharger

La guerre. A titre militaire, les Templiers sont impliqués, à la fois, dans les croisades et les grandes batailles pour la défense de la terre d'Orient. 

télécharger

La chute de l'Ordre. Dans ce dernier chapitre, nous évoquerons les raisons de l'éfondrement, l'exil à Chypre, le début de la fin, l'arrestation des templiers, le procès et la dissolution de l'Ordre, le bûcher et la survivance des légendes. 

télécharger

 
La Commanderie Jean de Gisors est affiliée à l'O.S.M.T.H. Ordo Suprémus Militaris Templi Hierosolymitani
Grand Prieuré de France des Templiers de Jérusalem
  •  
  • Infos légales
  •